écrivaillons

ceci est un forum d'écriture, de discours vides de sens, de débats amoraux et de rituels étranges, on y parle de tout mais surtout de rien... Écrivaillerait-vous avec nous ? 
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 untitle

Aller en bas 
AuteurMessage
lulli
Admin
avatar

Messages : 757
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: untitle   Jeu 13 Aoû - 13:32

je ne sais pas se qui fit que sur vos proses
je déposais les yeux
les mots déjà sur moi
imprimant leur empreinte comme autant de morsure
douceur d'une nuit sans lune
où la dent se creuse pour conserver le sang...

Je ne sais qui je suis, qui je fuit, qui je fait fuir
Je dépose quelque folie
à l'entrée de votre monde
comme autant de soupire
à l'oreille d'un cheval qui frémis dans la brise...

quand j'errance par ici
ou ailleurs
dans ma vie ou à l'asile
de mes longue manche
s'échappe mes pensées
pis que des hirondelles
qui volent et puis se moque
nous disparaitront avant vous
me nargue t-elle
oui, elle seront en musée
et moi
je ne serai que le vent qui défait vos cheveux

sur la grève
la douceur
a revers
violence
et cris
dans l'immobile


se souvient on vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrivaillons.forumactif.com
Wivi
Admin
avatar

Messages : 761
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: untitle   Dim 16 Aoû - 14:09

Il est bien plaisant ce poème. Par contre, j'ai l'impression que tu évoques deux sentiments totalement différents. Dans un premier temps, tu parles de l'écriture et puis du temps, sans vraiment de liens entre les deux sujets. Et puis il y a aussi cette image du cheval qui dénnote un petit peu. On se demande qu'est-ce qu'il fait là mdr
Sinon, comme toujours, tes textes sont joliments écrits. J'aime beaucoup.

A présent, j'attends la suite des festivités. Allez les gens ! On poste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulli
Admin
avatar

Messages : 757
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: untitle   Mar 18 Aoû - 7:48

la première partie parle du support, la seconde du contenus... c'est un texte sur un texte (non, je n'est plus le texte d'origine).
le cheval c'était une image, hasardeuse peu être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrivaillons.forumactif.com
Wivi
Admin
avatar

Messages : 761
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: untitle   Dim 23 Aoû - 20:34

ça a le mérite d'attirer l'attention. Au moins, le lecteur est rendu attentif au texte par ce mot qui sort du commun lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Malimelocaliptus

avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: untitle   Mer 26 Aoû - 9:23

le cheval ne m'a pas choqué au contraire il annonce l'errance plutôt bien, j'ai pris ça comme un animal choisi parce qu'il est domestiqué civilisé (j'y ai vu une comparaison avec l'homme), et qui erre dans l'incivil sans bride...(le cheval étant pour moi, la métaphore du "votre monde") ça avait pas l'air hasardeux au contraire ;p par contre la première partie j'y ai rien compris... à part le dernier vers, où les dents se creusent pour conserver le sang. Vers d'ailleurs étrangement expressionniste, on sent le mouvement et la courbure de quelque chose qui matériellement est rigide. Assez étonnant cette sensualité que dégage le mouvement d'une canine se bombant en même temps que les lèvres viennent à la peau pour s'y planter.

le poème est très inégal... pour le comprendre ça serait bien de nous dire comment il est écrit, combien d'temps quel moyen, réutilisations de trucs ou flux direct ;p

par contre là, un bout de rêve pour mes souvenirs (dont je ne me souviens pas...oui se souvient-on vraiment?)

dans ma vie ou à l'asile
de mes longues manches
s'échappent mes pensées
pis que des hirondelles

ce "pis" est étonnant, on se demande si c'est un jeu entre le patois pis et l'oiseau pie. mais ca glutine à l'oreille et on continue avec ca collé ôÖ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: untitle   

Revenir en haut Aller en bas
 
untitle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
écrivaillons :: En vers - et contre tous-
Sauter vers: