écrivaillons

ceci est un forum d'écriture, de discours vides de sens, de débats amoraux et de rituels étranges, on y parle de tout mais surtout de rien... Écrivaillerait-vous avec nous ? 
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon

Aller en bas 
AuteurMessage
lulli
Admin
avatar

Messages : 757
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon   Sam 5 Déc - 11:20

Ce petit livre de l'édition POCKET jeunesse m'a était offert pour Noël (dernier).

Un résumé fort bref de l'histoire avant tout :
Christopher à 15 ans et trouve le chien de sa voisine assasiner (une fourche planter dans le ventre), évidement il ne peu que mener lui même l'enquête et ceux malgrès l'interdiction paternel. Jusque là, rien de bien jubilatoire je vous l'acorde.

Toutefois... Notre héro du jour n'est pas tout à fait un jeune de 15 ans comme on l'imagine puisqu'il est autiste (1). Il a peur de l'inconus et supporte mal (voir pas du tout) le contact physique avec autruis... Pour faire son enquête il va devoir faire appelle à plusieurs choses : son courage (pour allez demander des information à ces voisins qu'il connait de très loin), sa détermination (pour pavenir à braver les interdit qui chez lui on une importance démesurer, c'est un cadre qu'on ne doit pas franchir...) et aussi - oui, oui j'y arrive - les mathématique !

En fait, ce livre est construit sur des raisonnements mathématiques et c'est cela qui en fait toute sa richesse ! Le christopheur n'est rassurer que par ce qu'il peu appréhender mathématiquement (une seule choses n'est pas rationnel mais je ne dirai pas quoi, il le dit fort bien tout seul).

Tout d'abord, ce livre est un "journal de bord", le "journal de bord d'une enquête policiére", jour après jour, évènements après évènement... De découverte en découverte...
La numérotation des chapitre ce fait par les nombres premiers... on arrive donc à 233 chapitres (ça fait classe surtout en un volume si petit ma fois) !

Mise à part cela, je citerai un ou deux autres exemples de l'utilisation de mathématique...
Comment trouver la gare qu'on nous indique au loin quand on est incapable de ce repèré sans plan et qu'on ne sais pas y allez à l'intuition ? Ici c'est de la géométrie et des probabilité qui sont mise en oeuvre en "tournant autour de l'objet" on s'en rapproche... pour finir par "tomber deçut". Oui, c'est un art du détour.
Il par le de biologie avec l'avaluation de population... de grenouille si j'ai bonne mémoire !
L'ensemble du livre est imager... on ne vois jamais le personnage puisque c'est lui même qui dessine ce dont il à besoin pour retomber sur ces pattes et ne plus avoir peur... Ainsi on a des schéma de ville, des bout de graphique, des "émoticone" (cet autiste est incapable de comprendre une expression complexe, mais on tente de le lui expliciter malgrès tout)...


C'est un petit livre qui m'a beaucoup étoner, très documenter autant sur l'autisme que les maths ou encore que le genre "policier". L'écriture est belle et fluide, le partie prix nous tiens en halène... On a envie de savoir deux choses : qui à tuer ce chien et comment C. va parvenir à le savoir voir à la prouver !

Que les literraire ne se méprennent pas ! ce sont les maths comme vous ne les auraient jamais en cours ! outre la simpliciter des démonstration et des objet étudié, on à de superbe anexe plus poussé pour ceux qui veulent les vraie théorèmes et la belle théorie !

C'est un réel plaisir, un vrai étonnement, oui, je vous le conseille fortement ! On y trouve de tout, et surtout beaucoup de thème important (confiance, déception et même le rôle de la police ! si, si !)



Je vous met le tout début, l'incipit, juste pour que vous vous rendiez-compte du style de départ :


" 2.
Il était 0h7. Le chien était allongé dans l'herbe au milieu de la pelouse, devant chez Mme Shears. Il avait les yeux fermés. On aurait dit qu'il courait couché sur le flanc, comme font les chiens quand ils rêvent qu'il poursuivent un chat. Mais le chien ne courait pas. Il ne dormait pas non plus. Il était mort. Il avait une fourche planté dans le ventre."





-----
(1) Bon j'ai parler d'autisme, il faut noté que ce terme n'apparait jamais dans le livre, on se doute que c'est cela (d'autre que l'écrivain notamment dans la préface le nome ainsi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrivaillons.forumactif.com
Wivi
Admin
avatar

Messages : 761
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon   Sam 5 Déc - 12:41

Il a l'air vraiment bien ce livre. Je vais le lire sous peu (après Cendrars)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lulli
Admin
avatar

Messages : 757
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon   Sam 5 Déc - 13:43

je le conseille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecrivaillons.forumactif.com
Wivi
Admin
avatar

Messages : 761
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon   Sam 5 Déc - 19:46

J'ai acheté le livre cette après-midi. Je le lirai pendant les examens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wivi
Admin
avatar

Messages : 761
Date d'inscription : 23/07/2009

MessageSujet: Re: Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon   Mar 29 Déc - 18:56

Je l'ai lu ! J'ai adoré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit par Mark Haddon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» listériose et porte frigo mal fermée pendant une nuit
» La poule au pot
» Un truc efficace pour la toux
» Nächtens - pendant la nuit
» Pipi pendant la sieste et la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
écrivaillons :: Les mots des autres-
Sauter vers: